Choisir les croquettes de mon chien (1/2) Analyser la composition


Vous cherchez la nouvelle marque de croquettes pour votre loulou qui arrive dans quelques semaines ? Vous vous posez des questions sur la qualité de votre marque de croquette actuelle ? Nous vous donnons des recommandations claires sur : comment choisir une bonne croquette pour vous donner toutes les clés de compréhension et faire les meilleurs choix.

La première étape pour choisir une bonne marque de croquettes est d'analyser la composition ou liste d'ingrédients qui figure sur l’étiquette. Voici les éléments qui doivent attirer votre attention :

 

1️⃣ L’ordre des ingrédients 

Règle n°1 de la nutrition animale : les chiens et les chats sont des carnivores, ils ont donc besoin en premier lieu d’un apport en protéines de qualité.

Il faut savoir que pour écrire la liste d’ingrédients, les fabricants sont obligés de classer les composants par ordre de poids dans la recette. C’est-à-dire que le 1er ingrédient de la liste sera celui que l’on trouve en plus grande quantité dans la croquette ; et ainsi de suite par ordre décroissant. Vous avez donc déjà un aperçu des proportions grâce à l’ordre, sans rentrer dans le détail des  pourcentages. 
La question numéro 1 à se poser est donc : est-ce que le premier ingrédient de la liste est bien de la viande ou du poisson ? 

👉  Recommandation n°1 : le 1er ingrédient de la liste doit être des protéines d'origine animale. Si c’est autre chose (par exemple "céréales", "maïs" ou "riz") ce n’est pas la peine d’aller plus loin. 

 

⛔️ Les appellations ambiguës

Règle n°2 de bon sens : quand il y a un doute, il n'y a pas de doute.
Chaque dénomination de la liste doit être claire, sinon c'est qu'il y a quelque chose de louche. Si vous lisez "sous-produits" ou "viandes", c'est problématique car vous ne savez pas de quels produits il s'agit. Et en général, la dénomination "viandes" cache davantage un mixte de viandes de provenance floue ou de mauvaise qualité qu'un bon morceau de poulet charnu. 
Attention aux appellations qui concernent la viande : les "protéines de poulet" ne sont pas du poulet. Les "farines de poissons" ne sont pas du poisson. Ce sont des sous-produits. Les viandes et poissons doivent être clairement identifiés (Poulet, Dinde, Saumon etc). 
Les pourcentages doivent correspondre à un seul ingrédient. Si vous lisez "viandes et sous-produits animaux (35%)" cela signifie que le 35% correspond aux viandes + aux sous-produits. Déjà vous ne savez pas de quelles viandes ni de quels sous-produits il s’agit, mais surtout vous ne savez pas à qui vont les 35%. Cela sera sûrement plus 1% de viande et 34% de sous-produits que l'inverse. 
👉  Recommandation n°2 : privilégiez une liste d'ingrédients claire, avec des dénominations détaillées et des pourcentages bien définis. Pas de sous-produits, pas de "mauvaises" sources de protéines ou de dénominations vagues.

🔎 Le % de protéines

Règle n°3 : 25% minimum de protéines.

Ce taux doit être élevé car c'est le premier besoin de nos carnivores domestiques. Faites la somme des % de viandes et poissons dans votre liste d'ingrédients s'il y en a plusieurs et vérifiez que votre croquettes est assez riche en protéines.

👉  Recommandation n°3 : optez pour une recette avec 25% minimum de viande / poisson. Il s'agit sur taux sur matières sèches : attention aux viandes fraîches!

 

🐟 Le cas de la viande ou du poisson frais

Règle n°4 : le frais c'est de l'eau.

Comme la liste des ingrédients est établie avant cuisson, une viande ou un poissons frais (et composé d’environ 60/70% d’eau) va être beaucoup moins présent une fois la croquette cuite (et l’eau évaporée).

Si les viandes et poissons sont frais (Poulet frais, Saumon frais...) il faut diviser leur % par 4 pour  trouver le % réel. Ainsi 40% de poulet frais compte en réalité pour 10% dans notre croquette. Les appellations « déshydratées » sont ainsi loin d’être si négatives quand on parle de croquettes. 

👉 Recommandation 4 : revérifier la recommandation précédente avec le % ajusté s'il y a de la viande fraîche.

 

🔥 À vous de jouer !

Exercice : Analyser les compositions suivantes et noter vos remarques. Sont-elles à bannir ou à choisir ?


☝️ Réponse
  • Le premier ingrédient n’est pas de la viande ou du poisson mais... des céréales.
  • De plus le pourcentage de viande a l’air très faible, et « viande et sous produits » est l’exemple parfait d’une appellation très opaque. On ne sait même pas de quelle viande il s’agit.
  • On note la présence de sous-produits inconnus et non détaillés. Et en prime, des colorants et conservateurs.
A fuir sur tous les niveaux !

 

☝️ Réponse

  • Les premiers ingrédients sont bien de la viande. Le % pourcentage de viande est indiqué clairement et a l’air élevé.
  • Les appellations sont précises (30% de sanglier, 25% d’agneau élevé en plein air).
  • Pas de sous-produits inconnus, tout est détaillé. Pas d’agent artificiel en vue.

Ça a tout l’air d’une bonne composition. Cela vaut donc le coup d’aller plus loin en s’intéressant aux composants analytiques.

 


Maintenant que vous savez tout sur l'analyse de la liste d'ingrédients, à vous de faire le tri. Vous avez trouvé un produit avec une super composition ? Parfait, vous êtes prêts pour la deuxième étape de l'analyse : rendez sur notre article Analyser les constituants analytiques.

 

 


Un avis ? Une question ?
Ecrivez-nous :)